Aller au contenu principal

25ème Symposium ONU/INTOSAI

En ligne pour la première fois avec près de 300 participants de 120 pays
 

Le 25ème Symposium ONU/INTOSAI a eu lieu du 28 au 30 juin 2021. Pour la première fois en 50 ans d'histoire, le Symposium s'est déroulé par visioconférence. Près de 300 représentants d'organisations internationales et d'ISC d'environ 120 pays ont participé au Symposium.

Intitulé « Travailler pendant et après la pandémie : tirer parti de l’expérience des Institutions supérieures de contrôle des finances publiques (ISC) pour renforcer les institutions efficaces et parvenir à des sociétés durables », le Symposium s'est concentré sur l'impact de la pandémie sur le fonctionnement et les activités d'audit des ISC.

La Secrétaire générale de l'INTOSAI, Margit Kraker, a ouvert le Symposium avec le Président de l'INTOSAI, Aleksei Kudrin, et le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires économiques et sociales, Liu Zhenmin.

Des représentants de haut niveau des ISC, de la Banque mondiale, de l'IDI, de l'IIA (Institut des auditeurs internes), de l'IBP (Partenariat budgétaire international) et de l'UNODC ont abordé les sous-thèmes suivants pendant trois jours :

  1. Les répercussions de COVID-19 sur les capacités organisationnelles, les méthodes de travail et les processus de travail des ISC.
  2. ELes enseignements tirés et les meilleures pratiques en matière d'audit des mesures et des plans de récupération de la COVID-19.
  3. Des approches innovantes pour renforcer la transparence des mesures prises dans le cadre de la COVID-19 et la responsabilité qui en découle.
  4. Des mécanismes d'audit et des institutions à l'épreuve des crises après la COVID-19.

La présidence technique était assurée par Daniel Lambauer (ISC du Royaume-Uni).

Le dernier jour du Symposium, les participants ont adopté le document final de l'événement, les conclusions et recommandations. Celles-ci sont destinées à fournir des orientations importantes pour de futures démarches et coopérations des ISC dans ce contexte.

Maria-Francesca Spatolisano (Sous-Secrétaire générale à la coordination des politiques et aux affaires interorganisations au Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies) et la Secrétaire générale de l'INTOSAI ont prononcé le discours de clôture du Symposium. « Nous exploiterons les enseignements tirés de la crise pour créer de nouveaux domaines d'audit et développer de nouvelles approches d'audit », a conclu la Secrétaire générale Margit Kraker.

« Dans le même temps, nous sommes également mis au défi de poursuivre notre contribution à la mise en œuvre des ODD - et en particulier de l'ODD no. 16 pour la paix, la justice et des institutions fortes. »

 

Plus de nouvelles

Letter from the Chair of INTOSAI

April 2024

The Importance of ISSAI 140 for Quality Management in Government Audits

To guarantee the trust, credibility, and effectiveness of Supreme Audit Institutions (SAIs), it is crucial to…

Lire la suite
Term-end – Peer Support Project

Term-end Review of Office of Auditor General Somalia
Peer Support Project 2021-2025

INTOSAI Development Initiative, Oslo invites bids for the Term-end Review of Office of Auditor General Somalia Peer…

Lire la suite
Peer-to-Peer workstream - April 2024

The Peer-to-Peer workstream presents: a masterclass on IDI

The INTOSAI Development Initiative (IDI) is a body which supports capacity development of supreme audit institutions in most developing…

Lire la suite